Lancement du comité bourgeois pour des multinationales responsables

Près de 50 politiciennes et politiciens bourgeois s'engagent en faveur de l'initiative pour des multinationales responsables. Leur but est d'agrandir encore leur comité d'ici la campagne de votation.

Des élu-e-s PDC, PLR, PVL, PBD, PEV et UDC unissent leurs forces et forment le comité bourgeois pour des multinationales responsables. Parmi ses membres fondateurs figurent l’ancien conseiller aux États Gilles Petitpierre (PLR/GE), l’ancien conseiller d’État en charge de l’économie Carlo Lamprecht (PDC/GE) ou encore l’ancienne conseillère d’État Laura Sadis (PLR/TI), ainsi que de nombreux député-e-s cantonaux, tels que Marc-André Nardin (PLR/NE), président du Grand Conseil neuchâtelois, Axel Marion (PDC/VD), Ralph Alexander Schmid (PVL/FR), Mathieu Giroud (PDC/VS) et Béatrice Hirsch (PDC/GE).

Leur objectif : rendre visible l’ampleur du soutien politique dont bénéficie l’initiative pour des multinationales responsables. C’est pourquoi ces personnalités ont d’ores et déjà décidé de contribuer au débat en s’engageant publiquement en faveur de l’initiative.

Depuis le début, l’initiative pour des multinationales responsables, lancée par la société civile, a été soutenue par des politicien-ne-s de différentes tendances politiques. Aux côtés de Dick Marty, co-président et ancien conseiller aux Etats PLR, le comité d’initiative comprend ainsi par exemple l’ancienne présidente PDC du conseil national, Chiara Simoneschi-Cortesi. D’autres représentants bourgeois ont par la suite publiquement soutenu l’initiative, ce qui a donné naissance à l’idée de fonder le comité.

Le comité bourgeois pour des multinationales responsables souhaite s’agrandir rapidement d’ici la votation. Lors de la campagne de votation, il prendra position avec des arguments bourgeois et libéraux en faveur de l’initiative.