La justice avant tout

En Suisse orientale, l’initiative pour des multinationales responsables jouit d’un large soutien. Le St. Galler Tagblatt a interrogé la députée PLR Natalia Bezzola et le député PDC Andreas Widmer sur leurs motivations.

Un grand nombre de politicien-ne-s de centre-droit de Suisse orientale soutiendrait sans hésiter l’initiative pour des multinationales responsables. C’est le constat du St. Galler Tagblatt dans son édition du 13 mars 2020. Néanmoins, au vu des divergences internes au sein des partis, le quotidien souligne que ce soutien n’est pas une évidence.

Interrogés sur leur engagement, deux membres du Comité bourgeois pour des multinationales responsables ne partagent pas cet avis. Selon Natalia Bezzola, députée PLR à Appenzell Rhodes-Extérieures, il existe un bon nombre de personnalités libérales pour qui l’égalité des chances et le soutien aux plus faibles sont importants. Pour Andreas Widmer, député PDC saint-gallois, il est également clair que l’initiative correspond à ses convictions. Il affirme qu’il en va de valeurs fondamentales telles que le respect de ses semblables et de l’environnement.

Les deux membres du comité rapportent en outre avoir reçu de nombreuses réactions positives concernant leur engagement en faveur de l’initiative.