Des soutiens importants à Genève

Le statu quo sur la responsabilité des multinationales n'est pas une option. C'est le message délivré par deux personnalités bien connues du PLR et du PDC genevois. Dans la Tribune de Genève, ils soulignent le large soutien dont bénéficie l'initiative en Suisse romande.

Ce sont deux voix qui comptent : Béatrice Hirsch, ancienne députée PDC et candidate au conseil des États, et Rolin Wavre, député PLR et président de la section genevoise de la Fédération Genevoise des Consommateurs (FRC), estiment qu’il est désormais indispensable d’agir enfin sur la responsabilité des multinationales.

Dans leur tribune, les deux personnalités politiques prônent l’adoption d’un contre-projet conséquent à l’initiative pour des multinationales responsables. Ils décrivent le contre-projet du Conseil national comme un compromis typiquement helvétique, soutenu par de larges pans du monde économique. En effet, en Suisse romande, de nombreux acteurs sont sur la même ligne, comme le Centre Patronal, la Fédération des entreprises romandes ou le Groupement des entreprises multinationales.

Selon Béatrice Hirsch et Rolin Wavre, un refus du contre-projet par le conseil des Etats serait une occasion manquée. Choisir entre le statu quo et l’initiative deviendrait à leurs yeux un choix limpide : Les deux personnalités politiques sont prêts le cas échéant à s’engager activement dans la campagne en faveur de l’initiative, afin que les multinationales soient enfin tenues de répondre des dommages qu’elles causent.